La période des déménagements arrive dans quelques jours, ce qui résulte souvent en une augmentation de stress. Lorsque le corps est soumis à un stress, les muscles ont tendance à être plus tendus, ce qui conduit à un plus haut risque de blessures. Cet article a donc comme objectif de faciliter votre déménagement et de le rendre plus sécuritaire.

Voici donc quelques trucs pratiques à utiliser lors du grand jour.

Bien s’alimenter !

Il est affirmé que le déjeuner est le repas le plus important de la journée ! Effectivement, une grande partie de l’énergie utilisée lors de la journée devrait être fournie par le déjeuner. Pourtant, plusieurs personnes se permettent de sauter ce repas pour quelques minutes supplémentaires de «snoozing». L’explication suivante réussira à convaincre plusieurs d’entre vous à ne pas sauter le petit déjeuner.

Suite à une nuit de sommeil, le corps se réveille d’une période d’environ 8 heures de jeûne, durant laquelle le foie a brisé toutes les réserves de glycogène (glucides) afin de maintenir le taux de sucre dans le sang. Ce phénomène chimique a pour conséquence de bloquer les signaux de la faim, ce qui permet de rester endormi et donc au corps de se reposer. C’est pourquoi au réveil, même si le corps est en manque de nutriments, il est normal de ne pas percevoir la faim. Suite à cette période de jeûne, l’idée est de faire le plein d’énergie. Cela est d’autant plus vrai, car, c’est à ce moment-là, que les muscles sont plus réceptifs aux glucides et qu’ils permettent une meilleure absorption de ces derniers.

Enfin, le déjeuner est inévitablement très important lors du jour J puisqu’il fournit au corps l’énergie nécessaire au déplacement des différentes charges. C’est pourquoi il est conseillé de manger un peu plus que d’habitude et de préparer des collations riches en glucides qui soutiendront vos efforts jusqu’au festin pizza (LA récompense suite à cette journée bien remplie). Pour ceux qui ne ressentent vraiment pas la faim lors du réveil, je vous suggère de prendre un smoothie. C’est plus léger qu’un déjeuner conventionnel et cela amène rapidement l’apport énergétique nécessaire aux efforts qui doivent être fournis. Si vous n’êtes toujours pas convaincu, essayez les délicieux smoothies aux fruits frais en vente au lounge du Saint-Jude, il vous inspireront pour faire les vôtres!

Pour plus d’information sur l’importance du déjeuner, voici l’article Le déjeuner, carburant des sportifs! de Marie-Hélène Bourbonnais, diététiste-nutritionniste du Saint-Jude.

Utilisez les jambes !

L’Homme, étant de nature paresseux, a la fâcheuse habitude de ne pas se pencher pour ramasser les charges au sol, ce qui conduit directement aux blessures de dos. En effet, en arquant le dos pour ramasser un objet, une pression inutile s’appliquer directement dans la région lombaire. Il faut donc plier les jambes, garder le dos droit et contracter les abdominaux pour soulever ou déplacer des charges .

De manière plus détaillée, il faut éviter à tout prix d’arrondir le dos lors du soulèvement des charges, car ceci a comme résultat de pousser le noyau des disques intervertébraux hors de son anneau protecteur. Cette action peut favoriser l’hernie discale.

Pour protéger le dos, il est donc recommandé d’utiliser la force des jambes, car celles-ci sont beaucoup plus fortes que les muscles de la région lombaire.

1.Méthode à éviter

Puisque les jambes sont déjà en extension, c’est le dos qui doit se redresser pour lever la charge. La région lombaire doit être en flexion pour permettre d’atteindre la boîte avec les mains, ce qui résulte en la compression des disques intervertébraux et la protrusion du noyau sur le disque, c’est-à-dire la poussée du noyau contre le disque. D’ailleurs,  si la charge est trop lourde et que le mouvement est trop brusque, ou que le mouvement est exécuté répétitivement au quotidien, le noyau pourrait sortir de son enveloppe protectrice. L’hernie discale engendre beaucoup de douleurs puisqu’elle vient presser sur les nerfs de la moelle épinière. Il faut donc être prudent avec la manutention d’objets lourds ainsi que des charges plus légères. Effectivement, au départ aucune douleur n’est perçue, cependant à long terme, la répétition de ces mêmes mouvements pourrait résulter en hernie discale ou autres problèmes au niveau lombaire.

2.Méthode préconisée

La majorité du travail se fait avec les jambes. Le bas de dos est également sollicité, mais de manière isométrique (sans mouvement). Puisqu’il est bien droit, il n’y a pas de compression au niveau discal. Pour arriver à bien soulever la charge tel que démontrer dans la photo, il est primordial de bien contracter la ceinture abdominale (les muscles abdominaux) pour que le bas de dos ne subisse pas de déformation lors du mouvement. Finalement, bien utiliser la force des jambes aide à protéger votre dos.

Déplacer les charges dans le bon ordre

Il est recommandé de débuter par les objets moyennement lourds, ce qui permet de bien activer le corps. De cette façon, lorsqu’il est nécessaire de déplacer les charges plus lourdes, le corps est mieux préparé et les chances de blessures sont alors diminuées.  Toutefois, il est important de ne pas attendre à la fin de la journée pour déplacer les charges lourdes, car le corps sera en état de fatigue et les chances de faire un faux mouvement sont augmentées. Il faut donc terminer par les charges plus légères.

L’hydratation

Il y a de fortes chances que la température soit chaude et humide lors de notre grosse période de déménagement du 1er juillet. Il est alors normal de perdre beaucoup d’eau au cours de la journée, puisque le corps effectue un réel travail physique. Il est donc essentiel de bien s’hydrater la veille du déménagement et de boire de l’eau tout au long de la journée. Une importante perte hydrique peut conduire à une déshydratation. Il est prouvé qu’une déshydratation d’aussi peu que 1% engendre une diminution des capacités physiques d’environ 10%. Bien s’hydrater est donc un moyen simple et efficace de faciliter le déménagement.

À lire aussi sur l’hydratation L’EAU, L’ACOLYTE DU MUSCLE!

Gardez la charge près du corps

Il est primordial de transporter les charges le plus près possible de votre centre de masse corporel. La raison est simple, avoir une charge à bout de bras est plus forçant que de la tenir proche du corps. Effectivement, le principe biomécanique qui sous-tend cette explication ce résume ainsi: plus la charge est éloignée, plus le bras de levier est grand et plus les groupes musculaires devront compenser pour maintenir la charge en place, dont les épaules et le bas du dos. Garder la charge près du corps est un moyen efficace pour protéger les articulations.

Bon déménagement ☺

Nicolas Voisard| Kinésiologue stagiaire - Le Saint-Jude Espace Tonus