« Ce sont des espaces qui se prêtent bien au recueillement, au silence et au repos, a indiqué le chargé de projet du conseil, Denis Boucher. Les lieux proposent une quiétude naturelle. »

Pour tout savoir sur le projet Saint-Jude, consultez l’article du journal Métro ici!